Dès 2007, la question de regrouper l’ensemble des agents territoriaux d’Auvergne dans un unique bâtiment se posait. La Maîtrise d’ouvrage (le Conseil Régional d’Auvergne) attendait un immeuble à la fois performant, cohérent avec le patrimoine clermontois et néanmoins contemporain… Exigence notable : le bâtiment devait faire appel au bois. Le projet retenu, celui de l’architecte Bruno Mader, faisait non seulement appel au bois, mais surtout au bois lamellé.
Crédit photos : Hervé Abbadie pour Bruno Mader

Conseil-Economique-Social-et-Environnemental-CESE
Conseil-Economique-Social-et-Environnemental-CESE_illustrationRealisationFull

L’idée d’un regroupement, autant physique que symbolique, était un projet de longue date qui trouva enfin son aboutissement en 2006, lorsque l’agence Bruno Mader est retenue pour sa réalisation. Le Président du Conseil d’Auvergne avait fixé des exigences essentielles pour ce bâtiment à venir qui devait être situé en zone urbaine, participer au vaste projet de requalification et s’intégrer pleinement dans son époque. En outre, 3 objectifs majeurs sont inscrits au cahier des charges :

  • La présence de bois, avec le souhait affiché de développer la filière bois locale ;
  • La performance énergétique avec une labellisation BBC et la performance environnementale avec une démarche HQE ;
  • La pérennité des performances globales du bâtiment.

S’agissant de ce dernier point, la maîtrise d’ouvrage était plutôt favorable à l’usage du bois en structure plutôt qu’en parement de façade. Pour répondre à ce souhait, le bois lamellé a apporté la solution appropriée.

Le projet repose sur une réponse architecturale soucieuse d’intégrer le bâtiment dans son contexte. Elle s’est inspirée de l’environnement et de la culture locale et régionale pour concevoir un ensemble contemporain et urbain (mixité des matériaux, transparence de l’enveloppe, structure apparente) mais faisant référence aux traditions locales (colombage, bois auvergnat). En résulte un bâtiment en R+3, construit sur un socle de béton, où les trois niveaux reposent sur une structure en poteau-poutre de bois lamellé de douglas. Au total, près de 1900 m3 de bois ont été mis en œuvre sur ce chantier, dont plus de 600 m3 de bois lamellé.

Conseil-Economique-Social-et-Environnemental-CESE
Conseil-Economique-Social-et-Environnemental-CESE

LE MOT DE L’ARCHITECTE

” L’Hôtel de Région offre une image forte, singulière et contemporaine dans le paysage urbain de Clermont-Ferrand. La résille de bois, béton et ventelles de verre qui entoure le bâtiment sert de lien entre les zones du programme et crée un ensemble cohérent et continu. Cette enveloppe donne une lecture subtile et changeante grâce à un jeu de superpositions et de transparences…” Bruno MADER, architecte, agence Bruno Mader

FICHE D’IDENTITÉ

  • Ouvrage Conseil Économique Social et Environnemental d’Auvergne
  • Localisation Clermont-Ferrand (63)
  • Livraison 2014
  • Surface 18 255 m²
  • Maître d’ouvrage Conseil Régional d’Auvergne
  • Architectes Bruno Mader, architecte mandataire (web ), et Atelier4, architectes associés
  • BET Sylva Conseil
  • Volume de bois lamellé 600 m3
  • Coût de l’opération 45 Millions d’euros HT
  • Particularités démarche HQE, labellisation BBC (2005)

 

A RETENIR :

LES ATOUTS DU BOIS LAMELLÉ

Renouvelable et puits de carbone, le bois lamellé est un précieux allié dans une démarche de respect de l’environnement

Le poteau-poutre de bois lamellé est ici mis en valeur par les ventelles de verre qui laissent la structure apparente

Un principe de double peau a été appliqué ici pour accroître la performance thermique ; les apports en énergie solaire, permis par la structure en bois lamellé, améliorent encore le bilan énergétique de l’ouvrage, labellisé BBC