Un projet bois inspirant pour la conception bas carbone des bâtiments techniques 

Les sites logistiques qui font preuve de singularité architecturale pour changer le visage des périphéries des villes où ils sont installés sont encore peu nombreux. C’est le cas du nouveau centre de maintenance des bus de Saint-Brieuc, qui constitue un modèle inspirant à double titre. D’abord par sa façon de casser, grâce au bois, les codes du bâti industriel pour s’inscrire dans le paysage périurbain avec un supplément d’âme. Et ensuite par sa conception bas carbone et bioclimatique, qui a devancé la RE2020 et le place du côté des bâtiments vertueux sur le plan environnemental. Le jury du Prix Régional de la Construction Bois Bretagne a salué cette démarche en lui décernant la mention coup de cœur dans la catégorie Travailler – Accueillir.

Architecture : DLW Architectes & Le Traon Le Barzic Architectes ////  Photos : François Dantart //// Article : Valérie Flamand

Un bâtiment qui donne à lire sa fonctionnalité

Le centre de maintenance des bus de l’agglomération de Saint-Brieuc se compose de 3 bâtiments implantés au sein d’une parcelle en équerre de 4 hectares : un bâtiment principal accueillant ateliers et bureaux, une station lavage/carburant et un local annexe abritant la chaufferie bois et des zones de stockage. Tourné vers l’espace public, le bâtiment principal de 3 407 mètres carrés présente des espaces tertiaires ouverts au public et une zone de maintenance et de remisage des bus à l’arrière. La façade principale est constituée par une longue galerie vitrée, espace tampon qui s’étire sur toute la longueur, distribue et donne à lire à la fois la structure bois et la fonctionnalité interne du bâtiment.

“Cette réalisation bas carbone se démarque de l’image industrielle d’un programme de dépôt de bus traditionnel par l’expressivité du bois et la transparence de la double façade.”

DLW Architectes

Fiche d’identité

  • Ouvrage Site de maintenance de bus
  • Localisation Trégueux (22)
  • Maîtrise d’ouvrage CA Saint-Brieuc Armor Agglomération
  • Architecture DLW Architectes (mandataire) &
    Le Traon Le Barzic Architectes (associé)
  • Livraison 2020
  • Surface  3 790 m²

À retenir

Les atouts du bois lamellé

Le bois lamellé possède des capacités structurelles permettant de couvrir les portées nécessaires aux locaux techniques ou de maintenance avec des espaces libres adaptés à leurs besoins.

Le bois lamellé contribue à casser la froideur des locaux techniques et leur confère une ambiance de travail plus chaleureuse.

Le bois lamellé participe à donner plus de caractère architectural aux bâtiments industriels.

Une utilisation massive du bois, sous toutes ses formes

La transparence de la façade montre l’utilisation massive qui a été faite du bois dans ses différentes formes : en structure, en cloisonnement intérieur, en bardage et en menuiserie. Le recours au béton est circonscrit aux dalles, à un mur de refend assurant inertie et isolement coupe-feu 1 heure entre les ateliers et les bureaux, ainsi qu’à certains locaux à risques au sein des ateliers. La structure bois est composée d’une charpente en bois lamellé (en épicéa pour l’intérieur et douglas pour les parties extérieures) et de murs à ossature bois périphériques. Les cloisons intérieures, en ossature bois, sont habillées de panneaux en pin maritime.

“La structure bois est composée d’une charpente treillis et droite en bois lamellé qui apporte un confort visuel pour les utilisateurs. Les murs à ossature bois assurent un confort thermique dans les bureaux comme dans les ateliers grâce à une isolation renforcée. “

DLW Architectes

Une conception bioclimatique qui privilégie les solutions “passives” de gestion du confort

Le dispositif architectural d’espace tampon en façade exprime les intentions bioclimatiques du projet, et le recours à des solutions “passives” de gestion du confort : apports solaires en hiver, protection solaire et ventilation naturelle en été. Elles s’accompagnent d’une isolation renforcée des murs à ossature bois, avec 60 mm de fibres de bois à l’extérieur des murs et 150 mm de laine de roche entre montants bois.

Local technique et industriel en bois lamellé collé structure bois

Pour en savoir plus sur DLW Architectes : www.dlw-architectes.fr

Découvrir un autre local industriel en bois : l’usine Mobilwood certifiée Cradle to Cradle à Saint-Bris-le-Vineux dans l’Yonne