Nos vidéos

Visite du plus haut tertiaire bois de Paris avec son architecte, Steven Ware (Art&Build), et son maître d’ouvrage, Emmanuel FAURE (QUARTUS), qui nous expliquent comment et pourquoi le bois est au cœur de ce projet.

La salle multisports de Champagné se présente comme une continuité légère d’un gymnase existant, tout en possédant une identité propre. Distingué par le prix de l’Ingénierie de la Construction Bois, ce projet sublime les volumétries grâce à l’emploi du bois lamellé en structure porteuse et en habillage intérieur.

Livré en août dernier et inauguré cet automne, le Stade Suchet est le premier gymnase “tout bois” de la Ville de Paris. Visite en mots et en images de cette réalisation ambitieuse, avec son concepteur et son maître s’ouvrage.
Plus de détails dans l’article : http://www.glulam.org/ff-portfolio/interview-le-stade-suchet/
Maîtres d’ouvrage privés et publics, acteurs du territoire, architectes, ingénieurs… 6 bâtiments commentés par ceux qui ont choisi le bois lamellé et qui expliquent pourquoi en moins de 7 minutes.

Le siège du Conseil Économique Social et Environnemental d’Auvergne a été conçu pour réunir l’ensemble des agents territoriaux jusqu’alors disséminés sur le territoire. Le bâtiment, livré en 2014, affiche une identité forte avec son enveloppe de verre laissant apparaître une structure en bois local. Nous nous sommes rendus à Clermont-Ferrand pour découvrir cette réalisation et rencontrer maître d’ouvrage et architecte (Bruno Mader, architecte mandataire / ATELIER4 architecte associé). Ils nous éclairent sur leurs attentes, leurs choix et les raisons qui ont mené au bois lamellé. Pour en savoir plus : http://glulam.org/Actualites/Toutes-les-actualites/EQUIPEMENT-DE-BOIS-LAMELLE-ET-DE-VERRE-A-CLERMONT-FERRAND

Limoges Métropole ne fait pas mystère de sa volonté d’intégrer le bois dans ses projets de construction. Aussi, lorsque l’idée d’un grand centre aquatique a commencé à germer en 2010, le point d’intégrer le bois au programme sonnait comme une évidence. Le choix du bois lamellé pour la structure s’est imposé de lui-même, le matériau étant notablement adapté à ce type d’ouvrage. Gérard Vandenbroucke, Président de Limoges Métropole et Emmanuel Dutheillet de Lamothe nous expliquent les raisons de ce choix.
Le NIL est un bâtiment emblématique du patrimoine industriel d’Angoulême. Un important programme de réhabilitation a permis de “réinterpréter” ces bâtiments pour y développer un pôle majeur de la vie culturelle et étudiante : l’École Nationale du Jeu et des Médias Interactifs Numériques (ENJMIN). Le bois lamellé a su apporter les solutions attendues pour ce projet d’envergure.
Le nouveau Parc des Expositions de Quimper a ouvert ses portes il y a tout juste un an. Nous nous sommes rendus à Quimper pour découvrir ce bel ouvrage, mettant largement en oeuvre le bois lamellé. Visite des lieux avec les architectes de l’agence BRULÉ. Pour en savoir plus : http://glulam.org/Actualites/Toutes-les-actualites/PARC-EXPO-DE-QUIMPER-FLEXIBILITE-ET-RENOUVELABILITE
Alors que le nouveau lycée professionnel maritime de Saint-Malo a été inauguré en juillet dernier et que la dernière tranche va être livrée d’ici quelques semaines, nous revenons sur cette superbe réalisation en bois. Visite des lieux avec l’architecte, Patrice Liard, et Marie-Pierre Rouger, Vice-Présidente au Conseil Régional de Bretagne, chargée des lycées. Pour en savoir plus : http://www.glulam.org/Actualites/Toutes-les-actualites/LYCEE-PROFESSIONNEL-MARITIME-DE-SAINT-MALO
En 1978, lors de sa construction, la cathédrale de Créteil était la première cathédrale “moderne” : sobre, modeste, à hauteur d’homme. Quatre décennies plus tard, l’édifice est réinterprété à la lumière d’un nouveau siècle. Le bois lamellé est la solution constructive qui a été choisie par AS. Architecture-Studio pour cette cathédrale en phase avec son temps. Pour en savoir plus : http://glulam.org/Actualites/Toutes-les-actualites/LA-PREMIERE-CATHEDRALE-DU-XXI-SIECLE-EST-EN-BOIS-LAMELLE-!
Les nouveaux bâtiments du Lycée Gaudier Bzreska reposent sur un système structurel faisant appel au bois lamellé. Rencontre avec l’architecte et la maîtrise d’ouvrage qui exposent les raison de ce choix. Pour accéder à l’article : http://www.glulam.org/Actualites/Toutes-les-actualites/HERMANN-KAUFMANN-et-AWI-SIGNENT-UN-LYCEE-EN-BOIS-LAMELLE Site web : www.glulam.org

La dernière unité de production de Pavatex a été réalisée en France. Au cahier des charges de cette usine de fabrication de panneaux isolants en fibre de bois : une structure en bois lamellé afin d’allier technique et esthétique. Pour accéder à l’article : http://glulam.org/Actualites/Toutes-les-actualites/Bois-lamelle-pour-unite-de-fabrication Site web : www.glulam.org

Marie-Laure Lebrat, responsable technique et développement durable du groupe Gazeley, explique pourquoi la structure en bois lamellé lui semble particulièrement adaptée aux bâtiments logistiques. Prix compétitif, performance technique et empreinte carbone négative sont au nombre des arguments.

Solution idéale pour réaliser des poutres ou tout type de structure porteuse de grande envergure, le bois lamellé est à l’origine des ouvrages en bois les plus spectaculaires. Ponts, gymnases, halles, bibliothèques… c’est grâce à ses extraordinaires propriétés mécaniques que le bois lamellé permet de réaliser des édifices monumentaux. Utiliser le bois lamellé, c’est aussi s’autoriser toutes les fantaisies grâce à la possibilité de réaliser des poutres cintrées.
Ce bâtiment de 1683 m2 , est le siège de Power System Technology, un fabricant de composés électroniques installé à Berd’Huis, en Eure-et-Loir. L’ouvrage, achevé en 2010, abrite à la fois les bureaux dédiés à l’administration et à la conception des composants, l’usine où se déroule la fabrication, et une zone de stockage. Le bâtiment offre une forme à la fois simple et moderne et joue la carte du bois. Un choix qui procède à la fois d’une volonté esthétique, d’un besoin d’intégration au paysage rural et d’une attente architecturale de la part du maître d’ouvrage, la Communauté de Communes du Perche Sud.
Très en vogue pour les charpentes ou les structures porteuses en bois, la technique de fabrication du bois lamellé est un processus industriel à grande échelle. Jean-Michel Huez ouvre les portes de l’entreprise Fournier. L’occasion de découvrir une technique à l’origine des plus belles réalisations monumentales en bois.
Bâtiment logistique, situé au Pontet dans le Vaucluse, qui dispose d’une structure en bois lamellé. Réalisé selon la démarche de Haute Qualité Environnementale (HQE), le projet répond à une obligation de rationalisation du chantier (rationalisation des matériaux, du temps, des déchets…). Le bois lamellé s’est ainsi imposé sur ce terrain, proposant une solution adaptée à ce contexte. C’est une solution de structure mixte (bois/ béton) qui a été choisie, notamment du fait qu’il s’agissait de la solution la plus concurrentielle en termes de coûts. Le bois lamellé a également apporté un “plus” avec des délais de montage particulièrement réduits (deux mois), du fait d’une préfabrication poussée.
Les nouveaux bâtiments de l’École supérieure du Bois. Installée à Nantes depuis 1993, l’ESB a lancé en 2011 un projet d’agrandissement de ses locaux. La question du choix du matériau ne s’est pas posée : il était évident que ce projet mettrait en œuvre du bois. Le squelette du bâtiment est donc composé d’un système poteaux-poutres en bois lamellé, capable de soutenir deux niveaux de plancher et un niveau de toiture. L’ensemble dessine un porte-à-faux à 8 mètres de hauteur, porté par des poteaux en lamellé de douglas. “Le bois lamellé était la meilleure, si ce n’est la seule, réponse possible à ce projet audacieux, pour en garantir la stabilité” explique le Directeur de l’ESB.
Surface commerciale, située à Epône, dédiée aux produits alimentaires biologiques. Ici, le bois lamellé respecte les denrées qu’il abrite et ne nuit aucunement à leur qualité. Le maître d’ouvrage, premier réseau de l’alimentaire bio en France, souhaitait, en toute cohérence avec son activité, une démarche d’éco-construction et la mise en œuvre de matériaux naturels. Autre exigence : un maximum de surface au sol dégagée de tout poteau. C’est donc tout naturellement que le bois lamellé s’est imposé : à la fois pour son essence écologique et ses performances mécaniques.

Ce bâtiment de 20 000 m2 , tout juste achevé en Lot et Garonne, abrite une usine de menuiseries PVC. Il dispose d’une structure mixte, mariant des poteaux béton et des poutres en bois lamellé. Le maître d’ouvrage a choisi le bois lamellé parce que le matériau répond parfaitement à ses attentes en termes d’apport en lumière naturelle et de confort pour les occupants. Le bois lamellé garantit par ailleurs un bon niveau de sécurité face au risque incendie et enfin, il permet de libérer l’espace au sol : un bon point pour installer les chaînes de production.

La Fabrique 21 : un pôle d’activités particulièrement respectueux de l’environnement qui bénéficie de structures en bois lamellé. Les maîtres d’ouvrage (Communauté d’Agglomération des 2 Rives de Seine, l’EPAMSA et Semiic Promotion) se sont spontanément dirigés vers le bois dans un objectif de faible empreinte environnementale. L’architecte (Marc Blaustert, Agence Preconcept) a guidé le projet vers le bois lamellé pour permettre de grands volumes tout en autorisant une certaine créativité.