Performances du Bois Lamellé

Caractéristiques physiques

Le bois lamellé se distingue par un rapport performance/masse particulièrement intéressant. En un mot : léger et solide à la fois, il autorise la réalisation de sections importantes, capables d’assumer de très longues portées. C’est par ailleurs un matériau peu conducteur de chaleur qui participe à la performance thermique globale d’un ouvrage en limitant les ponts thermiques. Enfin, la maîtrise du taux d’humidité relative du bois lamellé est une garantie une stabilité, assurée par des coefficient de rétractabilité connus et contrôlés.

  • Masse volumique (sapin/Epicéa) à 15 % d’humidité : entre 400 et 500 kg/m3
  • Coefficient de conductivité thermique (lambda) : 0,12 W/m°C
  • Coefficient de rétractabilité radiale/tangentielle par % de variation d’humidité = 0,25%
  • Coefficient de rétractabilité longitudinale : négligeable
  • Résistance courante à la flexion : de 24 à 28 Mpa

Performances mécaniques

Les contraintes que peut supporter une structure en bois lamellé sont directement liées aux performances mécaniques des bois lamellés qui la composent. Pour des raisons pratiques, le bois lamellé est caractérisé par un classement de performance mécanique, déterminant les caractéristiques de résistance du matériau et ses propriétés associées.

Les classes de résistance du bois lamellé sont déterminées à partir des classes de résistance des lamelles qui le composent, conformément à la norme NF EN 14080 : Structures en bois – Bois lamellé collé et bois massif reconstitué – Exigences.

Exemple de classes de résistance pour du bois lamellé homogène

Classes de résistance des lamelles de bois selon EN 338 Classes du bois lamellé
C 24 – C 30 – C 40 GL 20h – GL 22h – GL 24h – GL 28h – GL30h – GL 32h

Ce classement permet de connaître l’ensemble des caractéristiques mécaniques, en particulier les différentes résistances du bois lamellé. Ainsi, selon la classe, sont déterminées les résistances en flexion, en traction (axiale et transversale), en compression (axiale et transversale) et au cisaillement. La masse volumique, le module moyen d’élasticité axiale et le module moyen de cisaillement sont également connus. Ces informations permettent de conformer le matériau à son usage futur.

La classe du bois lamellé se présente sous la forme des deux lettres GL (pour glulam), suivies d’un nombre qui donne la valeur de résistance à la flexion, puis d’une lettre qui indique si le lamellé est homogène (lettre “h”), panaché (autrement appelé combiné, lettre “c”) ou panaché à combinaison asymétrique (lettres “ca”). Les propriétés mécaniques, autres que la résistance à la flexion, peuvent être déduites de celle-ci.
Par exemple, un bois lamellé classé “GL 24 h” est un bois lamellé homogène, avec une résistance caractéristique à la flexion de 24 MPa.

Lorsque le bois lamellé est refendu ou fabriqué à partir de lamelles juxtaposées, cela est indiqué respectivement par la lettre “s” (par exemple GL24hs) et par la mention “lamelles juxtaposées”.

Résistances caractéristiques et rigidités en N/mm2 et masses volumiques en kg/m3 (pour du bois lamellé-collé homogène)

Classe de résistance du bois lamellé-collé GL 20h GL 22h GL 24h GL 26h GL 28h GL 30h GL 32 h
Résistance en flexion fm,g,k 20 22 24 26 28 30 32
Résistance en traction ft,0,g,k 16 17,6 19,2 20,8 22?4 24 25,6
ft,90,g,k 0,5
Résistance en compression fc,0,g,k 20 22 24 26 28 30 32
fc,90,g,k 2,5
Résistance au cisaillement (cisaillement et torsion) fv,g,k 3,5
Résistance au cisaillement roulant fr,g,k 1,2
Module d’élasticité E0,g,moy 8400 10 500 11 500 12 100 12 600 13 600 14 200
E0,g,05 7 000 8 800 9 600 10 100 10 500 11 300 11 800
E90,g,moy 300
E90,g,05 250
Module de cisaillement Gg,moy 650
Gg,05 540
Module de cisaillement roulant Gr,g,moyen 65
Gr,g,05 54
Masse volumique pg,k 340 370 385 405 425 430 440
pg,moyen 370 410 420 445 460 480 490