Initié en 2016, le projet de filière Plan National Industrie du Bois de la Nouvelle France Industrielle (PNFI) “Immeubles à Vivre Bois” – ADIVbois s’est terminé en 2022. Durant 6 ans, il a conduit d’importants travaux de recherche, qui apportent de nouvelles clés aux concepteurs (MOE, ingénieurs, etc.) et bureaux de contrôles afin de concevoir et d’optimiser les structures en bois des bâtiments de moyenne et grande hauteur. Ces travaux de recherche ont été organisés en ateliers thématiques : structure, incendie, acoustique, enveloppe, environnement… La synthèse des travaux de l’atelier structure est à présent disponible. Elle couvre deux grands champs d’investigation : les études sur l’ingénierie vibratoire et les études sur les assemblages bois à forte capacité et sur le fluage en compression axiale du bois. Leur détail est à découvrir ci-dessous.

Wood’Art-La Canopée à Toulouse. Un ensemble de 6 immeubles R+5 à R+10 lauréat du concours “Immeubles à vivre bois”. Découvrir le projet

Les études sur l’ingénierie vibratoire

ADIVbois a initié plusieurs actions concernant le comportement dynamique des structures bois :

  • Des essais vibratoires et sismiques (dynamiques)
    Ces essais ont été réalisés sur une maquette pour une typologie de structure bois “d’exosquelette”, à l’échelle 1 : 3 représentant trois étages du système constructif de la tour. Cet essai a permis d’obtenir des coefficients d’amortissement structurel nécessaire aux calculs dynamiques d’un bâtiment en bois de grande hauteur.
    Télécharger le rapport d’étude
  • Une étude de benchmarking sur l’amortissement des bâtiments en bois de grande hauteur.
    Décomposée en 3 phases, l’étude a soulevé plusieurs constats et recommandations, qui permettent de nourrir les discussions entre concepteur, maître d’ouvrage et contrôleur technique, en fonction de l’analyse des risques et de la sensibilité du projet et des usagers.
    Télécharger le rapport d’étude
  • Mesure de la période fondamentale et de l’amortissement élastique des bâtiments bois multi-étages.
    Cette étude a consisté à mener des mesures in-situ sur 5 immeubles de construction bois. Les constats de cette étude représentent une première étape importante pour diminuer l’incertitude concernant l’amortissement des structures en bois, qui seront à compléter dans les années à venir par d’autres études à plus grande échelle.
    Télécharger le rapport d’étude

Les études sur les assemblages bois à forte capacité et sur le fluage en compression axiale du bois

EN SAVOIR PLUS : LIRE LA PRÉSENTATION DÉTAILLÉE DES ÉTUDES SUR LE SITE CODIFAB