Dans le cadre du programme de rénovation de ses cités, le CROUS d’Aix-Marseille a réalisé une nouvelle résidence étudiante dans la cité universitaire Lucien Cornil de MARSEILLE (13). Ce bâtiment en R+7 a été entièrement réalisé en bois : CLT, bois lamellé et ossature.

Résidence étudiantes à Marseille - A+ Architectes
Résidence étudiantes à Marseille - A+ Architectes
Résidence étudiantes à Marseille - A+ Architectes

Le concours initial ne prévoyait pas de construction bois. « C’est une option que l’on a tentée et qui a séduit, explique Philippe Cervantes, associé d’A+ Architecture. Le contexte urbain laissait peu de place. L’environnement du chantier nous a donc portés vers la préfabrication et il nous a semblé pertinent de proposer un mode constructif en bois. ». Sur un terrain de 12 000 m2, le bâtiment se déploie sur trois ailes autour d’un jardin intérieur. La nouvelle résidence abrite 200 logements, dont 10 pour personnes à mobilité réduite, une grande hauteur en rez-de-chaussée et des attiques sur les deux derniers niveaux. La préfabrication en atelier de l’ensemble de la structure bois a ainsi permis de respecter le délai de pose et de s’adapter aux contraintes du chantier en milieu urbain, qui ne permettait qu’un stockage a minima des matériaux en attente de pose.

Autour de noyaux en béton abritant les cages d’escaliers et les gaines d’ascenseur, une structure en bois lamellé soutient des murs à ossature bois avec menuiserie PVC intégrées en atelier et des panneaux CLT. Les parties communes et les chambres sont constituées de panneaux en CLT montés directement sur le chantier. « Nous avions initialement imaginé une construction en 3D avec des chambres préfabriquées. Mais le coût de fabrication était trop élevé, nous avons donc opté pour un montage sur site avec des panneaux en CLT, ajoute-t-il.»

A l’intérieur, le matériau bois (épicéa) a volontairement été laissé apparent. Dans les chambres, le CLT se déploie au plafond et sur un des deux murs et procure une ambiance chaleureuse et une sensation de bien-être. « La conception bois impose un important travail d’étude en amont mais on gagne en durée de chantier, précise Philippe Cervantes. Outre l’esthétique, le bois se prête parfaitement à ce type de bâtiment, puisqu’il présente une très grande résistance au feu et assure les conditions nécessaires pour l’évacuation des locaux ».

Résidence étudiantes à Marseille - A+ Architectes
Résidence étudiantes à Marseille - A+ Architectes

Fiche d’identité

  • Type de projet Construction bois de 200 logements étudiants en R+7
  • Ouvrage Cité U Lucien Cornil
  • Localisation  Marseille (13)
  • Livraison  2017
  • Surface  4 352 m²
  • Maître d’ouvrage  CROUS AIX-MARSEILLE
  • Architecte A+ Architecture (site web)
  • Coût 8,715 M€ (HT)

A retenir

Les atouts du bois lamellé

Les structures en bois lamellé permettent d’apporter des réponses efficaces aux projets en zone urbaine dense : préfabrication, chantier sec, levage, accessibilité et légèreté sont au nombre de ces réponses.

La préfabrication répond à des process de particulièrement poussés qui facilitent le chantier et réduisent les délais d’exécution.

Le bois lamellé offre une véritable plus-value en termes d’ambiance et de confort.