L’agence Fabienne Bulle s’attache depuis 30 ans à intégrer le bois dans ses projets, un matériau qui procure une atmosphère chaleureuse et une sensation de bien-être pour les usagers. Retour sur l’intérêt du bois lamellé avec Pascale Poirier, architecte en charge du chantier de la Maison des Étudiants sur le campus universitaire de Saint-Quentin en Yvelines à Guyancourt (78).

Photos : Agence Fabienne Bulle

“Le bois lamellé permet de libérer les volumes”

Pascale POIRIER, Agence Fabienne Bulle
pascale poirier, agence Fabienne Bulle
Architecte : Agence Fabienne BULLE architecte et Associés
Architecte : Agence Fabienne Bulle architecte & associés
Architecte : Agence Fabienne Bulle architecte & associés

Qu’est-ce que le bois lamellé a apporté à ce projet ?
Tout d’abord, dans l’esthétique du projet : la répétitivité de la structure, du solivage apparent en lamellé exprime parfaitement le dessin tramé et surligné, souhaité dans les espaces collectifs du RDC. Ensuite, le lamellé permet de libérer les volumes : l’espace du Hall / cafétéria est largement libéré grâce aux grandes portées rendues possibles par les poutres en lamellé. Enfin, la rapidité de mise en œuvre : les panneaux de façades porteuses en ossature de lamellé sont préfabriquées en usine et assemblées directement sur site.

Le bois lamellé est ici utilisé en mixité avec d’autres solutions bois. Pourquoi ?

Le lamellé collé est utilisé en ossature pour les façades porteuses et surtout en solivage pour le plancher du RDC pour ses caractéristiques mécaniques. Au droit des trémies de lumière, les poutres en lamellé permettent de franchir 13 mètres sans points d’appui et portent les façades, planchers et toiture sur 2 niveaux. Dans les étages, les portées entre façades sont moindres, de 6 mètres seulement, permettant la mise en œuvre de planchers en CLT. Une structure en lamellé se distingue par sa grande résistance mécanique qui autorise de grandes portées .

Quelles sont les forces de cette réalisation ?

Tous les éléments de constructions sont apparents, ils donnent un sens et un caractère au projet : les épines de mélèze sur les panneaux de façade réinventent le colombage.  Le solivage apparent du plancher traditionnel au RDC met en scène des espaces très lignés, très dessinés. Quant aux planchers en CLT dans les étages, ils apportent la douceur du matériau d’épicéa dans les espaces de bureaux.

Fiche d’identité

  • Ouvrage Maison de l’Étudiant du Campus de Saint Quentin en Yvelines
  • Localisation Guyancourt (78)
  • Livraison 2016
  • Surface 2 682 m²
  • Maître d’ouvrage  Région Ile-de-France
  • Architecte Fabienne Bulle architecte et associés
  • BET TCE, économie, environnement SIBAT
  • Acoustique JP Lamoureux
  • Coût 6,35 M€ (HT)

A retenir

Les atouts du bois lamellé

Le bois lamellé offre une véritable plus-value en termes d’ambiance et de confort de travail

Le bois lamellé permet de grands franchissements sans reprise de charge et libère ainsi l’espace au sol

Préfabrication poussée et chantier sec permettent de réduire les délais d’exécution au maximum