Dans le quartier des Deux-Rives à Strasbourg, un immeuble 100% bois sort de terre : “Sensations”, première tour au coeur de l’Ilot Bois. Dessiné par le cabinet Koz Architectes, ce bâtiment en R+11 est le plus haut immeuble de logements en bois construit à ce jour dans l’hexagone. Sa structure repose sur un système mixte CLT + poteaux poutres en bois lamellé.

Sensations, immeuble bois avec le bois lamellé  - Archi KOZ
Sensations, immeuble bois avec le bois lamellé  - Archi KOZ

 

 

 

Lancé par l’Eurométropole de Strasbourg, «Sensations» constitue la première phase du programme l’Ilot Bois, destiné à transformer d’anciennes friches portuaires en un complexe de logements. « La volonté de la maitrise d’ouvrage était de réaliser un quartier ‘’bois et biosourcé’’, explique Christophe Ouhayoun, architecte associé du cabinet KOZ. Il n’y avait pas de label imposé, ni d’objectif particulier, mais vraiment une nécessité quant au bois. L’ambition était de concevoir un bâtiment de logements réellement décarboné ».

Situé à l’angle nord-est, « Sensations » (lot 2) s’impose comme la figure de proue de l’ilot. Reposant sur un socle en béton, les planchers, façades, noyaux d’ascenseur et d’escaliers sont entièrement en bois. La structure est constituée d’une façade porteuse et de planchers en CLT. Quant au bois lamellé, il a été sélectionné pour réaliser les portées intermédiaires. « Le poteau-poutre de bois lamellé sert à réduire les trames porteuses, précise-t-il. Nous en avons également utilisé dans les inter-lots. Sur ce projet, nous avons 3 lots : 2 immeubles R+8 et un immeuble R+11. La structure en bois lamellé a été employée afin d’alléger le dispositif ». En outre, pour alléger la descente de charge, mais aussi le prix et pour économiser de la matière, l’épaisseur du CLT décroit à mesure que l’on s’élève dans les étages.

Ilot_Bois-Strasbourg-3
Ilot_Bois-Strasbourg

Autre particularité de ce projet : sa situation géographique. La ville de Strasbourg est en effet située dans région à climat continental avec des hivers rigoureux et des étés très chauds, auquel s’ajoute la problématique sismique. « C’est la zone sismique la plus contraignante en France. Nous avons dû lever des verrous réglementaires. Nous avons réalisé une muraillère à la liaison plancher-mur car c’est le système le plus efficace pour modéliser les efforts sismiques et parasismiques. Il nous permet d’avoir une diffusion des efforts ponctuellement niveau par niveau ». Un travail minutieux sur le confort de l’habitant a également été réalisé : l’emploi d’isolants biosourcés, une qualité de l’air améliorée, un plancher chauffant réversible avec une PAC eau-eau. « Il y a une réelle qualité de logements et le bois y participe grandement ».

Fiche d’identité

  • Type de projet Immeuble de logements + commerces, R+11
  • Ouvrage “Sensations”
  • Localisation Strasbourg
  • Livraison 2019
  • Surface 9 146 m²
  • Maîtrise d’ouvrage Bouygues Immobilier
  • Maîtrise d’œuvre KOZ Architectes (mandataire), ASP Architecture (associé), Ingénierie Bois (BE structure bois), Illios (fluides), Aïda Acoustique (acoustique)
  • Bureau de contrôle SOCOTEC
  • Entreprise générale Eiffage/ Altibois
  • Coût 14M€

A retenir

Les atouts du bois lamellé

Les structures en bois lamellé permettent d’apporter des réponses efficaces aux projets en zone urbaine dense : préfabrication, chantier sec, levage, accessibilité et légèreté sont au nombre de ces réponses.

Le bois lamellé, matériau de structure renouvelable, recyclable et puits de carbone, est parfaitement cohérent dans une démarche de qualité environnementale.

Le bois lamellé offre une véritable plus-value en termes d’ambiance et de confort.