A quelques encablures de La Rochelle, la ville de Châtelaillon-Plage a engagé en 2012 un ambitieux programme de reconstruction de son hippodrome. Les bâtiments, construits en 1928, souffraient en effet d’un vieillissement auquel il convenait de remédier. La réfection complète de l’ensemble (comprenant les tribunes, le bâtiment, l’agrandissement de la piste de trot, les écuries et un parking d’envergure) a été confiée à l’architecte Claude Penloup.

Tribunes-d-hippodrome
Tribunes-d-hippodrome

Le maître d’ouvrage (la ville de Châtelaillon-Plage) avait, entre autres exigences, une volonté d’éco-conception. Parallèlement, l’architecte envisageait pour la toiture principale et les tribunes un esprit moderne, des formes courbes et une structure en portée libre de 42 mètres linéaires… Ces différentes contraintes ont trouvé une réponse simple avec le bois lamellé (avec une structure mixte poutres en bois lamellé sur poteaux métalliques) qui a ainsi permis des toitures cintrées avec d’importantes longueurs de portée. Les travaux débutent fin 2011 dans le but de transformer les lieux en un champ de course national pour s’achever au mois de mai 2013. La structure de la tribune (qui compte aujourd’hui 1200 places) a été montée courant 2012, en six semaines.

Fiche d’identité

  • Ouvrage Tribune de l’hippodrome du Haut-Rillon
  • Localisation Châtelaillon-Plage
  • Année de réalisation 2012
  • Surface 1600 m2
  • Maîtres d’ouvrage Municipalité de Châtelaillon-Plage
  • Maîtres d’œuvre/ Architectes Claude Penloup