Un centre aquatique conçu par le cabinet d’architecture le plus à la pointe du progrès en la matière…. La collaboration du champion olympique Alain Bernard… Une vraie recherche de performance énergétique et environnementale… Le centre aquatique de Barentin, inauguré en septembre dernier dispose, évidemment, d’une structure en bois lamellé.

Une piscine est réputée être l’un des équipements publics les plus couteux en énergie pour la collectivité. Un état de fait que le cabinet d’architectes Octant ne considère pas comme une fatalité. Ces “Champions de la piscine” se distinguent par une volonté affichée de concevoir des équipements aquatiques à la pointe du progrès, tant en termes d’architecture intelligente (en s’octroyant les conseils d’un professionnel fort avisé : le champion olympique Alain Bernard) que de respect de l’environnement. Un des meilleurs exemples en la matière à l’heure actuelle est la piscine de Barentin, en Seine Maritime. Le concepteur avait pour objectif de diminuer significativement la facture en énergie et en eau de cet ouvrage, totalisant une surface (intérieur + extérieur) de 3207 m2 . En outre, il s’agissait également d’imaginer un lieu des plus agréables à fréquenter : “Conçu comme un havre de paix, loin des nuisances externes, l’édifice s’étire vers le sud dans une longue courbe gracieuse qui épouse le paysage.” La démarche de développement durable adoptée par Octant se traduit par :

  • Une conception bioclimatique permettant de profiter des apports solaires ;
  • Des systèmes d’économie d’énergie (chauffage biomasse, ultra filtration de l’eau) ;
  • Un choix judicieux de matériaux naturels et renouvelables ;
  • Une toiture végétalisée pour apporter de l’inertie et améliorer encore le confort intérieur.

Ce projet exigeant appelait une structure qui soit compatible avec le contexte :
Permettre l’ouverture totale de la façade sud ;
Supporter une toiture végétalisée ;
Résister à l’ambiance particulière d’une piscine ;
Etre cohérent dans une démarche de développement durable.

Le bois lamellé a facilement trouvé sa place ! Il est ici mixé avec d’autres matériaux pour camper une structure mixte : les poutres en bois lamellé (poutres treillis) reposent sur des poteaux métalliques et contre la maçonnerie comprenant une membrure haute (droite en bois lamellé peint en gris) et une membrure basse (cintrée : en bois lamellé peint en gris). Des pannes en bois lamellé ont également été utilisées en support de couverture.

Fiche d’identité

  • Ouvrage Complexe aquatique et centre de remise en forme
  • Localisation Barentin (76)
  • Livraison 2014
  • Surface 2660 m² (bâtiment : surface couverte)
  • Maître d’ouvrage Communauté de Communes Caux Austreberthe (76)
  • Maître d’œuvre et Architecte OCTANT Architecture (76)
  • Levage de la charpente d’avril à juin 2013
  • Portée maximale 26,3 m

 

A retenir

Les atouts du bois lamellé

le bois lamellé marie volontiers ses compétences à celles d’autres matériaux : métal, verre, béton…

le bois lamellé résiste idéalement aux ambiances agressives et s’avère particulièrement adapté pour la structure des piscines

une structure en bois lamellé peut, très simplement, être dimensionnée de sorte à supporter d’importantes charges, comme une couverture végétalisée