La reconstruction exemplaire d’un collège, primée aux Green Solutions Awards 2021

Datant du début des années 60, les bâtiments du collège Racine à Saint-Brieuc n’étaient plus adaptés ni aux pédagogies ni aux enjeux environnementaux actuels (présence d’amiante, mal isolés et très énergivores). L’Assemblée Départementale des Côtes d’Armor a donc décidé de leur reconstruction sur le site d’origine, en s’inscrivant dans une démarche de haute qualité environnementale afin de limiter au maximum l’impact du projet. La nouvelle conception s’appuie donc sur un parti-pris architectural de compacité et de sobriété, qui s’illustre dans une mixité constructive où le bois joue un rôle majeur. Livré en 2021, le projet a reçu la mention Bas carbone aux Green Solutions Awards France 2021.

Architecture : Nunc Architectes ////  Photos : Patrick Miara //// Article : Valérie Flamand

Un nouveau collège construit au cœur de son site d’origine, maintenu en service

La programmation du nouveau collège comprend des locaux d’enseignement pour 600 élèves, un pôle de restauration et une cuisine, ainsi qu’un gymnase qui a été rénové. Un remaniement des anciens bâtiments a permis de regrouper les élèves dans deux ailes afin de libérer l’espace disponible pour le chantier, qui a duré deux ans. La reconstruction en site occupé a été réalisée en positionnant les nouveaux volumes dans les vides du collège existant et une percée urbaine a été créée afin d’inscrire cour et espaces de sport dans cet interstice végétal. L’orientation des nouveaux volumes favorise une architecture bioclimatique très performante du point de vue énergétique et du confort 4 saisons.

Ce nouvel établissement permet aux élèves, aux équipes éducatives et aux agents du conseil départemental qui y travaillent de bénéficier des meilleures conditions, au sein d’un établissement fonctionnel et exemplaire du point de vue architectural et environnemental. 

Christian Coail, président du département des Côtes d’Armor

Fiche d’identité

  • Ouvrage Collège
  • Localisation Saint-Brieuc (22)
  • Maîtrise d’ouvrage Département des Côtes d’Armor
  • Architecture Nunc Architectes
  • Livraison 2021
  • BET structure bois Arborescence
  • Surface  6 841 m²

À retenir

Les atouts du bois lamellé

Renouvelable, recyclable et puits de carbone, le bois lamellé constitue un réel atout dans la démarche de haute qualité environnementale.

Mises en œuvre en construction sèche, les structures en bois lamellé limitent les nuisances de chantier et sont particulièrement adaptées aux projets en sites occupés.

Sain et chaleureux, le bois lamellé crée une ambiance sereine et propice à la concentration et à l’apprentissage.

Une mixité constructive bois béton qui tire parti des avantages de chaque matériau

Le bâtiment d’enseignement accueille les collégiens dans deux ailes axées est-ouest, séparées par une rue intérieure couverte d’une verrière photovoltaïque. L’aile nord en béton assure l’inertie de l’ensemble. L’aile sud en bois est protégée par une façade brise-soleil fixe qui bloque les apports solaires de mi-avril à mi-septembre. Le bois joue un rôle majeur dans l’approche constructive : les murs sont alternativement à ossature bois ou en CLT1, les planchers d’étage sont également en CLT1 et le vaste préau couvert ainsi qu’une partie de la charpente sont en bois lamellé (douglas). Le bois est également présent en bardage (où il est conjugué avec le zinc pour le restaurant et avec l’acier cannelé pour le bâtiment d’enseignement) et en isolation, entièrement biosourcée grâce à l’utilisation de fibre de bois et de ouate de cellulose.

” Chaque matériau a sa place. Le bois est protégé des alternances pluie/soleil par une utilisation extérieure en milieu couvert. Le traitement brut des matériaux marque un parti-pris de réalisation d’espaces destinés à une utilisation intensive, qui assumera la vie des 600 collégiens. “

Nunc Architectes

Un projet précurseur de la RE2020

Conçu à partir d’une STD (Simulation Thermique Dynamique) très poussée, le nouveau collège Racine a fait partie de l’expérimentation “Bâtiments à énergie positive et réduction carbone E+C-“, pilotée par l’ADEME et qui a préfiguré la RE2020. Visant le standard BEPOS (Bâtiment à Énergie Positive), le projet a été mené avec une démarche de haute qualité environnementale couvrant de nombreux plans : la conception bioclimatique et l’orientation des façades, la performance de l’isolation et de l’étanchéité à l’air, les choix de ventilation, l’utilisation de la géothermie, la production photovoltaïque, le circuit et la récupération des eaux pluviales, la perméabilité des sols et l’utilisation massive de matériaux biosourcés. Sa performance de Consommation d’Énergie Primaire (CEP) est de 14.7 kWhep/m2.an et, dans le cadre de l’expérimentation E+C-, il a atteint le niveau C1. Le niveau C2 n’a pas pu être franchi malgré la forte présence de matériaux biosourcés, en raison notamment de la typologie scolaire (soumise au seuil “Autres typologies de bâtiments”) et de l’absence de données environnementales pour les isolants biosourcés au moment de l’étude technique, qui ont dû être substitués dans les ACV (Analyses du Cycle de vie).

En savoir plus sur Nunc Architectes : www.nunc.fr

Découvrir d’autres bâtiments d’enseignement en mixité bois béton : le groupe scolaire Jean-Louis Étienne à Coupvrayl’extension du lycée Raynouard à Brignoles, le campus Urban Valley à Pierrefitte-Stains

 

CLT : Cross Laminated Timber ou bois lamellé croisé.