Réhabilitation-extension de l’école Les Calades
Une nouvelle vie pour les anciens thermes de Saint-Gilles

La réhabilitation du patrimoine existant est un enjeu majeur pour une vision plus responsable des villes et de leur densification. L’école Les Calades à Saint-Gilles dans le Gard en est une excellente illustration. Bâtiment construit en 1953 pour être un bain public, puis devenu un jardin d’enfants en 1979, il ne répondait plus aux exigences actuelles en raison de l’obsolescence de ses équipements. Conserver ce patrimoine tout en lui apportant toutes les qualités de vie et d’espace que requiert une école maternelle : c’est la mission qu’a parfaitement remplie NAS Architecture, à travers une réhabilitation-extension où le bois lamellé a montré de nombreux avantages.

Architecture & photos : NAS Architecture //// Article : Valérie Flamand

De nouveaux volumes en toiture pour préserver les aires de jeux extérieures

Composée désormais de quatre salles de classe, d’un dortoir, d’une cantine, d’espaces parascolaires et de trois cours dont une intérieure, l’école a gagné de nouveaux volumes. Pour maintenir les aires de jeux extérieures, les architectes ont choisi d’implanter l’extension en superposition du bâtiment existant, qui se développait principalement en rez-de-chaussée, avec seulement un étage ponctuel. Ils ont donc complété cet étage partiel en préservant le maximum de la structure présente. Pour cela, ils ont conservé ses murs et purgé uniquement sa toiture qui ne permettait pas d’obtenir des hauteurs intéressantes.

Le bois lamellé, atout structurel

Pour les architectes, le bois lamellé est apparu comme une évidence grâce à ses qualités structurelles et sa légèreté : “Sa mise en œuvre sur les poteaux et les poutres a permis d’augmenter la surface de l’école sans augmenter les charges sur ses murs. De plus, le contexte du chantier étant extrêmement contraint par le maintien de l’activité de l’école, ce procédé a permis de préfabriquer une grande partie de l’ossature et aussi d’éviter toutes les nuisances sonores relatives aux filières humides”.

Fiche d’identité

  • Ouvrage École maternelle
  • Localisation Saint-Gilles-du-Gard (34)
  • Maîtrise d’ouvrage Ville de Saint-Gilles – SPL Agate
  • Architecture NAS Architecture
  • Budget 1 150 K€
  • Livraison 2019
  • Surface 770 m²

À retenir

Les atouts du bois lamellé

Associant légèreté et résistance, les structures en bois lamellé sont une solution efficace pour s’appuyer sur un bâti existant.

Le bois lamellé s’inscrit en harmonie avec le patrimoine existant tout en permettant une écriture architecturale contemporaine.

Grâce à ses possibilités de préfabrication, le bois lamellé permet de réduire les nuisances de chantier en site occupé.

“La réhabilitation a été guidée par le contexte et les orientations du projet. Ainsi, la structure bois était la plus pertinente pour ne pas ajouter de charges à l’édifice existant. Et en site occupé, il était important d’avoir une intervention rapide, propre et sécurisée.”

NAS Architecture

Le bois, atout d’expression architecturale

Au-delà du dispositif structurel, le bois lamellé a aussi été choisi pour son esthétique et sa composition. Il était primordial pour NAS Architecture que cette structure travaillée dans ses proportions et ses assemblages reste présente et visible à l’intérieur de l’école. Ainsi le rythme des poutres permet de générer des caissons participant à l’absorption acoustique et rythmant les éléments techniques du projet. L’ossature bois devient alors une composante à part entière d’un lieu d’apprentissage sain et chaleureux. Accompagnée d’ouvertures qui révèlent en transparence le bâti ancien, elle permet de donner une nouvelle identité à l’école tout en respectant les traces du passé.

“La structure en bois façonne l’identité des locaux de l’école, contribue à son acoustique et matérialise son atmosphère.”

NAS Architecture

Pour en savoir plus sur NAS Architecture : www.nasarchitecture.com