Cet agrandissement des locaux de l’ESB de Nantes est un projet à forte orientation bois. Notamment parce que la construction devait être un moyen pédagogique pour les élèves d’observer un chantier à taille réelle sur une année scolaire. Le nouveau bâtiment respecte par ailleurs une démarche environnementale. Sa structure en bois lamellé lui permet l’intégration d’un porte-à-faux de huit mètres.

Le Salon des Maires (du 20 au 22 novembre) nous donne l’occasion de présenter les nouveaux bâtiments de l’Ecole supérieure du Bois. Installée à Nantes depuis 1993, l’ESB a lancé en 2011 un projet d’agrandissement de ses locaux. La question du choix du matériau ne s’est pas posée : il était évident que ce projet mettrait en œuvre du bois.

Le squelette du bâtiment est composé d’un système poteaux-poutres en bois lamellé, capable de soutenir deux niveaux de plancher et un niveau de toiture. L’ensemble dessine un porte-à-faux à 8 mètres de hauteur, porté par des poteaux en lamellé de douglas en bipode ou tripode, permettant des descentes de charges de l’ordre de 150 tonnes. “Le bois lamellé était la meilleure, si ce n’est la seule, réponse possible à ce projet audacieux, pour en garantir la stabilité” explique le Directeur de l’ESB..

Visualiser le vidéo-reportage

Fiche d’identité

  • Lieu Nantes
  • Maîtrise d’oeuvre SAS Logerais et Ass.
  • Longueur de portée maximale 22 mètres

 

A savoir

Atouts du bois lamellé pour les bureaux

les structures en bois lamellé, puits de carbone et peu énergivores, permettent de répondre aux exigences d’un chantier à faible impact

le bois apporte un véritable “plus” en termes d’ambiance et de confort de travail

une structure en bois lamellé permet l’intégration de nombreux vitrages et donc de bénéficier de la lumière naturelle

le bois lamellé a fait l’objet de différents essais par des laboratories indépendants, prouvant l’innocuité du matériau sur la qualité de l’air intérieur

le bois lamellé ainsi que les solutions mixtes (comme les structures bois/béton), permettent une bonne répartition des descentes de charges, générant ainsi des économies substantielles au niveau de la conception des fondations