Châtenay-Malabry dispose d’un Agenda 21 qui guide les projets urbains de cette ville engagée. Aussi, la réhabilitation-extension du groupe scolaire Jules Verne se déroule avec un souci de performance environnementale. Le bois lamellé fait, bien entendu, partie du projet.

Le groupe scolaire Jules Verne de Châtenay-Malabry, l’un des plus importants de l’Ile-de-France avec quelques 800 élèves accueillis, devait être restructuré. Un programme de rénovation-construction-extension a donc été lancé en 2013, suivant un planning qui s’étend sur 3 ans. La municipalité, largement impliquée dans une démarche éco-responsable (notamment à travers son Agenda 21) a imposé un cahier des charges qui mise sur l’exemplarité :

  • bâtiments à basse consommation énergétique
  • rénovation thermique des anciens bâtiments
  • création d’un bâtiment en arc de cercle en structure bois créant une liaison entre tous les bâtiments
  • toiture végétalisée

Dans ce programme exigeant, mené par le cabinet d’architectes ARCHI5, le bois lamellé a été utilisé pour réaliser charpente et ossature poteau-poutre du nouveau bâtiment central : une construction courbe, sur deux niveaux, regroupant les espaces de vie péri-scolaire tout en créant une véritable liaison, tant pratique (circulation) que visuelle, pour tout l’ensemble. Dans ce contexte, le matériau, performant, permettait de répondre à plusieurs contraintes fortes inhérentes à ce projet :

  • contrainte esthétique avec une charpente en résille et des assemblages totalement masqués
  • contraintes importantes de délais où la préfabrication et le chantier sec solutionnaient la poursuite de l’activité scolaire
  • forte contrainte mécanique puisque la structure devait pouvoir supporter une toiture végétalisée présentant un poids important

Le bois lamellé s’est donc imposé en proposant des réponses pertinentes et efficaces, tant du point de vue de la structure que de l’architecture.

Durant 2013 et 2014, le nouveau bâtiment destiné aux cours élémentaires a été érigé ; dans les mois à venir, l’école maternelle sera restructurée. La rentrée de septembre 2015 verra la mise en service du nouveau bâtiment avec sa toiture végétalisée qui rassemble les espaces de vie péri-scolaire, tel le restaurant, salles de sport, de médecine scolaire et le centre de loisirs. Les travaux devraient être totalement achevés pour janvier 2016.

Fiche d’identité

  • Ouvrage Groupe Scolaire Jules-Verne
  • Localisation Châtenay-Malabry (92)
  • Livraison plusieurs phases – livraison finale 2016
  • Surface 10 000 m² (dont 4838 m² réhabilités)
  • Maître d’ouvrage ville de Châtenay-Malabry
  • Architectes ARCHI5 (Montreuil-sous-Bois)
  • BET Iosis Bâtiment
  • BE Environnemental Elioth (Iosis Concept)
  • Spécificité opération à forte dimension esthétique et environnementale avec un rythme constructif très contraint.

 

A retenir

Les atouts du bois lamellé

le bois lamellé permet aux bâtiments scolaires d’affirmer une véritable différence avec une architecture audacieuse

le bois lamellé permet de répondre aux contraintes de délais inhérentes à ce type de chantier grâce à un principe de préfabrication

une structure en bois lamellé est tout à fait adaptée pour supporter une toiture végétalisée