L’Éco-vallée est une opération d’intérêt national (OIN) implantée sur le territoire de la Métropole Nice-Côte d’Azur. Cet engagement a pour objectif de développer l’activité économique avec le développement durable comme ligne directrice de tous les projets d’aménagement. Il s’agit de réaliser à terme un programme mixte d’immobilier d’entreprise, de logements, de commerces, de centres de formation-recherche ainsi que d’équipements sportifs et de loisirs sur les 10 000 ha de l’opération.

C’est dans ce contexte particulier et avec l’Euro 2016 pour ligne de mire, que le projet d’un nouveau stade à Nice a été envisagé en 2010. L’ouvrage se devait ainsi d’être à la fois tout à fait exceptionnel (dans sa conception, ses dimensions, son architecture) et faire preuve d’une éco-exemplarité sans précédent. Le célèbre cabinet d’architecture Wilmotte et Associés a conduit ce programme dantesque, esquissant un ouvrage aussi gigantesque qu’aérien, habillé d’une résille tout en transparence et en légèreté.

Pour satisfaire la conception audacieuse proposée par Jean-Michel Wilmotte, un ouvrage hors norme a été développé : la plus grande structure bois lamellé tridimensionnelle jamais conçue pour une enceinte de ce type (une résille en bois lamellé de 49 500 m² doublée d’un extrados en métal). “Il a fallu modeler la géométrie afin de concevoir au mieux la résille bois et rationaliser la production des quelques 2300 croix de bois lamellé nécessaires. Plus de 14 versions de résilles ont été élaborées par le bureau d’études pour trouver le meilleur le meilleur compromis. Une cellule composée de 3 projeteurs a travaillé à la définition de la géométrie pendant plusieurs mois en intégrant à la fois toutes les contraintes de fabrication, de réglage et de pose” explique le constructeur en charge du lot charpente. In fine, la résille repose sur un tressage droit de losanges. Un très haut degré de technicité a été exigé aussi bien au niveau de la conception que de la fabrication des pièces de bois lamellé, puis du levage.

Unique par ses dimensions, l’ouvrage l’est également par ses performances environnementales : analyse du cycle de vie, bilan carbone amélioré grâce à la structure bois, exploitation de la lumière naturelle, exploitation du vent avec un mur soufflant innovant, éoliennes et 7 000 m² de panneaux photovoltaïques… Autant d’initiatives qui ont conduit à un ouvrage exemplaire, à la fois sobre, respectueux et produisant plus d’énergie qu’il n’en réclame. Livré à l’été 2013, le stade qui accueillera l’Euro 2016 est positif en énergie.

Fiche d’identité

  • Localisation  Nice
  • Année de réalisation 2012-2013
  • Surface 49 500 m²
  • Maître d’ouvrage partenariat public privé (PPP) Nice Eco-stadium (Vinci Concession et La Caisse des Dépôts)
  • Architectes Wilmotte & Associés
  • Délai de montage 5 mois