Le NIL est un bâtiment emblématique du patrimoine industriel d’Angoulême. Un important programme de réhabilitation a permis de “réinterpréter” ces bâtiments pour y développer un pôle majeur de la vie culturelle et étudiante : l’École Nationale du Jeu et des Médias Interactifs Numériques (ENJMIN). Le bois lamellé a su apporter les solutions attendues pour ce projet d’envergure.

Initialement abattoirs, puis manufacture de papier, puis Maison des associations le NIL a fait l’objet, en 2011, d’une importante réflexion en vue d’une restructuration complète afin de devenir un pôle culturel de référence. La maîtrise d’ouvrage (MAGELIS) ambitionnait un lieu d’exception mêlant technologie et patrimoine. Au cahier des charges, une volonté forte de ne déconstruire que le strict nécessaire et d’accorder à l’ensemble une nouvelle dimension. Le projet de l’architecte Jean-Marc Beffre repose sur une charpente prenant ses appuis tantôt sur les murs existants, tantôt sur des appuis créés à cet effet (système d’arcatures). Cette charpente était, à l’origine du projet, prévue en métal… le bois lamellé s’est finalement imposé.

Deux raisons principales sont à l’origine de ce choix :

  • la liberté de formes (qui plus est avec des courbes) que propose le bois lamellé ;
  • un coût qui s’est révélé non seulement compétitif mais surtout inférieur aux autres solutions structurelles.

Le bois lamellé a, en outre, su s’adapter à l’existant : matériaux hétérogènes (moellon, brique, béton) et parois irrégulières qu’il convenait de préserver, entrainant des descentes de charges complexes. Une charpente multi-pans a été créée pour couvrir l’atrium existant et offrir au NIL une “cinquième façade” architecturée et laissant abondamment entrer la lumière naturelle. Passerelles intérieures en bois lamellé et amphithéâtre ont complété ce projet. La solution préfabrication + chantier sec a enfin permis de résoudre une contrainte forte de ce chantier : une intervention en site occupé

LE MOT DE L’ARCHITECTE

“Créer une unité dans l’intervention nouvelle en utilisant un seul et unique matériau : le bois lamellé (…) Le contexte, avec un site totalement clôt, occupé et dans un environnement urbain dense, était particulièrement contraignant. La préfabrication et la modélisation 3D ont permis d’anticiper avec succès ces contraintes.”

Jean-Marc BEFFRE

Visionner le reportage vidéo

Fiche d’identité

  • Ouvrage le NIL
  • Localisation Angoulême (16)
  • Livraison 2014
  • Surface 4 300 m²
  • Maître d’ouvrage SIMPI MAGELIS
  • Architectes Jean-Marc BEFFRE (web )
  • Ingénierie ET2C (BET Bois), NOX (BET Thermique), Fabrice Moreau (Économiste)
  • Coût total de l’opération 6,6 Millions d’euros HT
  • Coût du lot bois 1,16 Millions d’euros HT
  • Sélection 2015-2016 du Prix Régional de la Construction Bois Poitou-Charentes

 

A retenir

Les atouts du bois lamellé

une structure en bois lamellé présente une solution économiquement satisfaisante

courbes et formes peu conventionnelles sont aisément réalisables

la légèreté de ce matériau de structure lui permet de ne pas endommager l’existant et de s’adapter aux matériaux en place