Au cœur du futur quartier d’affaires Bordeaux Euratlantique culmine, à 31 mètres de hauteur, « Perspective », un des plus grands bâtiments tertiaires en structure bois lamellé de France. L’objectif de la maîtrise d’ouvrage : en faire un bâtiment vitrine de la basse consommation en misant massivement sur une ressource renouvelable, la plus locale possible.

Article : Victor Miget / Architectes : Laisné-Roussel / Photos : Studio  Briand Berthereau, Laisné-Roussel

 

 

PERSPECTIVE_VUE-ARRIERE_NicolasLaisnÇ-Dimitri-Roussel
PERSPECTIVE_AILE-DROITE_NicolasLaisne-DimitriRoussel

 

 

L’environnement : une préoccupation au cœur de la conception du bâtiment Perspective, situé dans le futur quartier d’affaires, Bordeaux Euratlantique. Ce projet tertiaire – le plus haut en structure bois de France lors de sa conception (R+6 pour 31 mètres de hauteur) – a été commandé par le Groupe Pichet et conçu par les architectes Nicolas Laisné et Dimitri Roussel. Il répond à la demande du maître d’ouvrage : réaliser un bâtiment basse consommation. Une démarche environnementale, appuyée par l’utilisation de bois, qui plus est local.

« D’un point de vue environnemental, la structure poteaux-poutres en bois lamellé présentait un intérêt particulier dans le sens où celle-ci faisait baisser l’empreinte carbone du bâtiment », explique Nicolas Laisné. En plus d’être un puits de carbone, le bois lamellé, qui ici a été préfabriqué, a permis de mettre en œuvre une grande partie de l’ouvrage en filière sèche, contribuant à rendre le chantier plus propre et plus rapide et  avec des nuisances limitées. Quatre mois (de juin à octobre 2017) ont suffi à monter la structure.

Les performances environnementales du projet ont pu être également augmentées avec les équipements techniques, tels que la géothermie pour le système de chauffage et le refroidissement de l’air (avec notamment free cooling nocturne). Résultat de cette synergie de systèmes : un bâtiment basse consommation certifié BBCA, NF HQE, et BREEAM very good.

PERSPECTIVE_ESCALIER_NicolasLaisne-DimitriRoussel
PERSPECTIVE_TERRASSE_NicolasLaisne-DimitriRoussel
PERSPECTIVE_OSSATURE_NicolasLaisne-DimitriRoussel
PERSPECTIVE_PLATEAU-BUREAU_StudioBriandBerthereau

Concrètement, le système poteaux-poutres sur lequel repose l’ensemble de la structure, s’articule autour de deux noyaux de béton, qui correspondent aux cages d’ascenseurs et d’escaliers et assurent le contreventement. Le bois lamellé a naturellement été choisi  pour ses performances mécaniques : « Le lamellé est un excellent porteur, il nous a permis d’obtenir des pas d’étages peu importants (3,20 m). Il porte également, sur chaque plancher, un fond de coffrage en bois sur lequel a été coulée une chape béton pour l’inertie », assure Nicolas Laisné.

A l’intérieur, cette même structure participe de l’esthétique du bâtiment« Notre réflexion commune avec la maîtrise d’ouvrage nous a amenés à renforcer la présence du bois, afin de créer des espaces de travail chaleureux et confortables », détaille Nicolas Laisné. Traduction ? Sur les plateaux de chacun des six étages, les faux-plafonds ont été limités et les poutres et poteaux laissés apparents.

Fiche d’identité

  • Ouvrage Bâtiment tertiaire
  • Localisation 17 quai de Brienne, Bordeaux (33)
  • Livraison  2018
  • Surface 4 438 m2
  • Maître d’ouvrage Groupe Pichet
  • Architectes Nicolas Laisné/Dimitri Roussel
  • BE structure Terrell
  • Montant des travaux NC

A retenir

Les atouts du bois lamellé

Le bois est certes un intéressant piège à carbone qui accompagne efficacement les démarches de réduction de l’empreinte environnementale ; il est aussi et avant tout un matériau naturel et renouvelable, qui plus est disponible en Europe et en France

La légèreté du bois lamellé combinée à ses performances mécaniques permettent d’importants franchissements

Les structures en bois lamellé permettent d’apporter des réponses efficaces aux projets en zone urbaine dense : préfabrication, chantier sec, levage, accessibilité et légèreté sont au nombre de ces réponses